Les aidants familiaux, la Liberté et l’Éthique – par Marrie de Laval

Quand une société humaine maltraite ses membres les plus fragiles, c’est que la société elle-même est malade... Début octobre, à l’occasion de la journée nationale des aidants en France, se tenait à l’initiative du CIAAF53 (Collectif Inter-Associatif des Aidants Familiaux) et en collaboration avec l’Espace de Réflexion Ethique des Pays de la Loire (EREPL), une conférence-débat au quartier Ferrié autour des notions de Sécurité et de Liberté auxquelles se heurtent les aidants, qu’ils soient familiaux ou professionnels, dans leurs activités de prise en charge d’un proche, d’un résident ou d’un patient. Un vrai problème de société - Analyse
Par Marrie de Laval

A la lumière des témoignages des personnes présentes, on s’aperçoit manifestement que le rôle d’aidant n’est jamais spontanément cho...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle. Renouvelable chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici