Les aidants familiaux, la Liberté et l’Éthique – par Marrie de Laval

Quand une société humaine maltraite ses membres les plus fragiles, c’est que la société elle-même est malade... Début octobre, à l’occasion de la journée nationale des aidants en France, se tenait à l’initiative du CIAAF53 (Collectif Inter-Associatif des Aidants Familiaux) et en collaboration avec l’Espace de Réflexion Ethique des Pays de la Loire (EREPL), une conférence-débat au quartier Ferrié autour des notions de Sécurité et de Liberté auxquelles se heurtent les aidants, qu’ils soient familiaux ou professionnels, dans leurs activités de prise en charge d’un proche, d’un résident ou d’un patient. Un vrai problème de société - Analyse
Par Marrie de Laval

A la lumière des témoignages des personnes présentes, on s’aperçoit manifestement que le rôle d’aidant n’est jamais spontanément choisi mais relève des contraintes de la vie : un conjoint, un enfant, un parent âgé. L’apprentissage des bonnes pratiques s’effectue au fil de l’eau, à force de tâtonnements. Les parents ne sont jamais préparés à l’accueil d’un enfant autiste ; un conjoint doit apprendre à discerner les signes de la dégradation des facultés mentales de la personne aimée.

La présentation de la conférence avec à la tribune la présidente de l'UDAF Mayenne

Ethique, Sécurité, Liberté, voici donc trois notions qui mises bout à bout, auraient pu fournir un excellent sujet de philosophie pour le bac. Aurélien Dutier, diplômé de philosophie œuvrant au sein de l’Espace de Réflexion Ethique des Pays de la Loire (EREPL, structure associative membre du GCU - Groupement de Coopération Sanitaire - e-sante-pays de la loire, le tout financé par l’ARS, l’Agence Régionale de Santé), a su expliciter ces trois mots. Objectif : que l’auditoire comprennent les enjeux qui leurs sont rattachés mais aussi pour éviter toute conf...

 


Pour lire la totalité de cet article, vous devez être abonné. Choisissez une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal - Faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
Je soutiens leglob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
Je soutiens leglob-Journal

J'ai un compte, je me connecte