Les ennemis des forces du mal !

#Arts & #Actu n°6 - «À suivre...» écrit à la fin de son article et à juste titre Valérie R. qui a été inspiré par le combat qui oppose Persée à Gorgone. Fantastique métaphore de celui qui déchire le père et la fille, Jean Marie et Marine. C'est en regardant la célèbre statue de Camille Claudel Persée et Gorgone que le parricide est sans doute apparue, lumineux.

Couper une tête, c'est de façon psychiatrique se couper de sa propre identité. Le père ne refuse-t-il pas que la fille puisse continuer à porter son nom? Coupez la tête de celui qui incarne le diable, c'est dédiaboliser. C'est se mettre en ordre de marche pour obtenir le pouvoir absolu, être “clair” sur l'antisémitisme par exemple cheval de bataille que le "vieux" enfourchait trop régulièrement. C'est aussi refuser, str...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici