« Les fonds publics doivent aller aux services publics ! » – par Gérard Prioul

Des billets en euros

Soutien

C'est un paradoxe que soulève ici Gérard Prioul dans cette Tribune qui a été initialement publiée dans le Chêne, la revue de la Libre Pensée 53. Comme peut-on, interroge-t-il, "s'auto-proclamer « libres », alors qu'on ne cesse de quémander l’aide publique". Gérard Prioul veut bien évidemment parler de toutes les initiatives concernant l'Enseignement privé qui réclament des fonds publics qui selon lui doivent être impérativement fléchés sur des établissements de service public. Il évoque aussi des épisodes de notre histoire départementale qui sont symptomatiques selon le président de la Libre Pensée 53 "d'une dérive idéologique" exprimant "un déni démocratique". Tribune

Une certaine idée de la démocratie en Mayenne

Par Gérard Prioul*

Au Dépar...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici