Les non comptes de Lactalis au menu du tribunal de commerce de Laval

L’affaire Lactalis s’est invitée comme on pouvait s’y attendre à l’audience solennelle de rentrée du Tribunal de commence de Laval. Logique avec la présence du vice-président, numéro 2 de cette institution et « haut-cadre de Lactalis » que nombre de téléspectateurs ont découvert dans l’émission de Cash Investigation sur France 2. Michel Peslier n’a pas dit un mot, tout juste un léger frémissement à l'évocation de la loi Sapin 2. En revanche, le président du tribunal a pris longuement la parole à propos juste-ment de la non publication des comptes de la multinationale, en parlant de «non affaire».

Serge Faguier a lu un écrit du « très regretté François Régis Hutin » et glosé sur le rôle de «certains journalistes» et leur «cash inquisition». Puis, aux parlementaires, il a réclamé qu'ils redessinent une loi pour les chefs d'entreprises, moins contraignante sur la transparence financière. leglob-journal publie de très larges extraits de ce discours prononcé ce vendredi 26 janvier 2018

Par Serge Faguier

[…] je viens d’utiliser l’expression sans relâche... pourtant, en sport, au théâtre, on sait faire relâche. Mais maintenant notre société ne l’autorise plus ; il faut être toujours sur la défensive et sur la brèche sans arrêt...Prenez le thème de impartialité du Juge.
...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici