Les non comptes de Lactalis au menu du tribunal de commerce de Laval

L’affaire Lactalis s’est invitée comme on pouvait s’y attendre à l’audience solennelle de rentrée du Tribunal de commence de Laval. Logique avec la présence du vice-président, numéro 2 de cette institution et « haut-cadre de Lactalis » que nombre de téléspectateurs ont découvert dans l’émission de Cash Investigation sur France 2. Michel Peslier n’a pas dit un mot, tout juste un léger frémissement à l'évocation de la loi Sapin 2. En revanche, le président du tribunal a pris longuement la parole à propos juste-ment de la non publication des comptes de la multinationale, en parlant de «non affaire».

Serge Faguier a lu un écrit du « très regretté François Régis Hutin » et glosé sur le rôle de «certains journalistes» et leur «cash inquisition». Puis, aux parlementaires, il a réclamé qu'ils r...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici