Les relations entre Région et Département : non concurrence et dialogue

Olivier Richefou et Bruno Retailleau à droite

Dernièrement, les cartes ont été redistribuées. Le vote, pour désigner les élus à l'Assemblée régionale à Nantes, est passé par là. Résultats des coupes, sans mauvais jeu de mots, mal "retaillées” : de la gauche en moins et du FN en plus. À présent, et c'est le jeu électoral qui veut ça : de nouvelles relations doivent se nouer. Tel un PDG de groupe nouvellement nommé, le Président du Conseil régional des Pays de la Loire, Bruno Retailleau (Les Républicains) est venu, il n'y a pas si longtemps en Mayenne dans le fief d'Olivier Richefou (UDI), pour rencontrer les élus départementaux ; l'occasion de prises de parole officielle et par la même occasion d'une clarification des rôles de chacun.
Analyse et parti pris
Par Thomas H.

Une « logique de complémentarité plutôt que de concurrence. »! La concurrence ce n'est pas envisageable, à moins qu'il y ait des velléités. Mais rappelons-le, le Département et la Région ne jouent pas à armes égales...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici