LGV : « avec 3 liaisons directes, les Mayennais regarderont encore les trains passer»

Une Mayenne qui a bien changé, ici sur la commune de Changé

« Des trains à très grande vitesse!  », on sent bien l'ironie de la Confédération paysanne dans le titre d'un de ses communiqués qui dénonce ce qu'elle appelle un «enfumage  », ni plus ni moins. En cause, le résultat du « grand chambardement » environnemental qu'a connu le département de la Mayenne, avec la construction de la LGV, la Ligne à Grande Vitesse capable de propulser des trains à 300 kilomètres/heure.

Par Édouard L.

Finalement tout ça pour ça! semble dire en substance le syndicat agricole minoritaire en Mayenne qui a fait les comptes et voit midi à sa porte. Trois trains directs Paris-Laval seulement en 2017, selon la SNCF, feront le trajet en 1 heure et 11 minutes. Facile à retenir 1 heure et 11 minutes, c'est 3 fois le chiffre 1. Finalement constate le syndicat agricole ce sont beaucoup moins de précieuses minutes qui seront gagnées.

La confédération paysanne écrit dan...

La suite est réservée aux abonnés

Déjà abonné-e ?  Se connecter


Abonnez-vous dès maintenant ⤵

  • Lisez ce qu’on ne lit pas ailleurs en Mayenne
  • Soutenez un journal indépendant adossé à une association reconnue d’intérêt général
  • Entrez dans l’investigation, l’analyse, l’opinion et écoutez des podcasts

Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 
Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 € pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 
Abonnement de soutien - Vous nous aimez beaucoup
👉 60 €/an
J'apporte mon soutien à leglob-journal
Paiement en une fois, renouvelable chaque année
J'ai accès aux archives du Glob-journal
J'écoute les podcasts
 

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire

Sur tous les écrans, ordinateurs, tablettes et smartphones : lisez leglob-journal.fr



Contactez-nous : ici