L’histoire de la joggeuse : la fabrique du crédit et du discrédit

joggeuse en Mayenne : le Logo

Point de vue

En Mayenne, la lycéenne a finalement avoué «avoir menti, ne pas avoir été enlevée et s'être rendue à pied à Sablé-sur-Sarthe, dix kilomètres plus loin. Elle aurait notamment découpé son tee-shirt avec une paire de ciseaux » précise le communiqué de la procureure de la République de Laval Céline Maigné, daté du vendredi 12 novembre 2021. Clap de fin d’un emballement médiatique qui a mobilisé deux-cent gendarmes... Certainement pas le premier, ni hélas le dernier...

Quand le fait divers a pour effet de faire perdre la face. Et la tête aussi : celle de la joggeuse qui de "victime" devient "actrice" et passible d'une dénonciation de crime imaginaire. Celles des lecteurs-consommateurs qui avides de sensationnalisme en redemandent, tout en ayant un sentiment d'impuissance, face aux drames du réel. Alors, on leur en donne, histoire de vendre. Celles de...

La suite est réservée aux abonnés

Déjà abonné-e ?  Se connecter


Abonnez-vous dès maintenant ⤵

  • Lisez ce qu’on ne lit pas ailleurs en Mayenne
  • Soutenez un journal indépendant adossé à une association reconnue d’intérêt général
  • Entrez dans l’investigation, l’analyse, l’opinion et écoutez des podcasts

Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 
Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 € pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 
Abonnement de soutien - Vous nous aimez beaucoup
👉 60 €/an
J'apporte mon soutien à leglob-journal
Paiement en une fois, renouvelable chaque année
J'ai accès aux archives du Glob-journal
J'écoute les podcasts
 

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire



Contactez-nous : ici