L’Huisserie – la pétition pour le maintien de la ferme bio dépasse les 15 000 signatures

TRIBUNE - Quand une modification du plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI) sur la commune de L’Huisserie a des conséquences sur l’agriculture biologique. Dominique Garnier, un agriculteur L'Huissérien milite pour le maintien de sa ferme La Goupillère, seule exploitation biologique sur la commune de L'Huisserie. Il estime qu'elle est menacée par l’urbanisation rampante. L’implantation programmée d’un lotissement sur 13 hectares de terrain qu'il exploite empêcherait, si la modification du PLUI suit son court, ses vaches d’accéder aux pâturages devenus viabilisés et urbanisés. Dominique Garnier n’est pas seul dans cette situation.

Touche pas à mon bio, s'il te plaît

Par Dominique Garnier

Je viens d’apprendre que je n’étais pas la seule exploitation en agriculture biologique concernée par cette affaire d’urbanisation sur L'Huisserie. Un autre agriculteur, en conversion biologique sur la commune de Nuillé-sur-Vicoin, a aussi des terres à L’Huisserie. Et comme moi, il a appris, à la fin de l’année 2018 par son propriétaire que la commune de L’Huisserie voulait acheter les parcelles qu’il exploite pour faire le fameux lotissement.

Le maire de L’Huisserie Jean-Marc Bouhours dit que, pour ma part, j’étais au courant depuis 2015 ; en fait je m’aperçois ...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici