Loi Garot sur les dons alimentaires : la restauration collective, à son tour

CONSOMMATION - Le gouvernement a dévoilé son projet de loi dit Alimentation. Relations commerciales pour les agriculteurs avec la grande distribution, mais aussi bien-être animal ou alimentation « saine et durable » font partie du texte. La lutte contre le gaspillage alimentaire est, elle aussi, présente avec une extension de la loi Garot, pour les dons alimentaires, à la restauration collective.

Par Julie Vandard

 

La semaine dernière, le gouvernement a présenté le projet de Loi pour « l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire, et une alimentation saine et durable ». Un projet de loi qui fait suite aux États généraux de l’alimentation (EGAlim), et au travail de tous les ateliers.
23 propositions
Pour le gaspillage alimentaire, l...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle. Renouvelable chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici