Loiron et Laval Agglo se cherchent « une vision commune »

Passer de 103 000 à 120 000 habitants, cela nécessiterait du temps. C'est en l’occurrence ce qu'a suggéré le sénateur UDI François Zocchetto en conseil communautaire de Laval Agglo qui finalement a entériné la fusion avec la communauté de communes du Pays de Loiron. Le président du futur territoire qui va regrouper à terme 34 communes a expliqué qu'il allait demander un report de l'entrée en vigueur de la fusion. Au 1er janvier 2018 au lieu de 2017. Pourquoi pas.

par Thomas H.

Sauf que la loi NOTre qui a beau être «complexe» n'en est pas moins précise : c'est 2017, c'est-à-dire dans 6 mois et pas un plus ; autrement dit cette «dérogation» aurait peu de chance d'aboutir selon l'opposition de gauche. Même si Laval Agglo ne semble pas être tout à fait prête et même si la « bonne foi  » - selon l'expression même de François Zocchetto - sera avancée auprès du gouvernement par le président-sénateur-maire de Laval.

Il y a aurait urgence d'attendre? En tous cas, études et comités de pilotage sont en route avec à la clef toute une batterie d'examens comme l'« expertisation des rapprochements, ou bien les conséquences en terme de gouvernance  ». Les examens au chevet de la fusion devraient suivre leur petit bonhomme de chemin jusqu'au quatrième trimestre 2016. Un long chek-up! Alors être opérationnel au 1er janvier 2017, pas simple.

D'autant qu'il faudra aussi se chercher et se trouver par la même occasion une « vision commune » selon les mots de François Zocchetto - c'est pas rien de rattacher Vitré en quelque sorte à la Mayenne - même si cette stratégie doit « être la traduction d'un besoin commun » selon lui ; bon! mais cela devrait permettre de « construire et de renforcer le dynamisme du département » croit savoir le président de Laval Agglo. Avec la LG...

 


Pour lire la totalité de cet article, vous devez être abonné. Choisissez une formule d'abonnement et de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal - Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
Je soutiens leglob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
Je soutiens leglob-Journal