Au Musée Robert Tatin : Magic’ nuit !

La porte du soleil (Photo Musée Tatin)

La porte du soleil (Photo Musée Tatin)

Étonnante, la fréquentation au Musée Robert Tatin lors de la première nuit des Musées. L’an dernier, 1500 visiteurs ont fait le déplacement. Tant et si bien que les parkings ont vite été saturés. Cette année, les responsables du Musée Tatin de Cossé-le-Vivien comptent bien récidiver.

Par leglob-journal.fr

Avec comme thème « La lumière, ce qui la produit ou la réfléchit », les visiteurs en auront plein les mirettes. Réfléchir et conduire, c’était bien ce qui semblait sous-tendre l’existence de Robert Tatin, ce génial créateur, mais qui ne fut pas pour autant prophète en son pays mayennais, de ce monde réaliste et profondément irréel à la fois, et qu'il a condensé sur 5 hectares.

«Étonnant par nature» que cet endroit hors du temps qui semble s’inspirer de l'Ile de Pâques, ou bien de la civilisation précolombienne, c'est selon en mêlant la nature bucolique de la campagne mayennaise à bien d’autres inspirations.

Pour cette occasion, dans la nuit du 15 mai écrivent les responsables du musée Tatin et « grâce à une collaboration initiée en 2008, il sera présenté un objet des collections du Centre National d'Études Spatiales (CNES) en s'associant à la manifestation « L'Irruption de l'Espace ».

Il s'agit d'un pétale du miroir chargé de collec...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici