Mai 68 à Laval – être normalien et rêver d’un monde meilleur

 

Mai 68 – Christian Pelloquin est étudiant l’École Normale (EN) de Laval rue de la Maillarderie, quand il écoute, subjugué, ce qui se passe à Paris au Quartier latin ; les affrontements entre étudiants et forces de l'ordre sur les radios qu’on appelait à l’époque « périphériques ». C’est le début des « Évènements de Mai 68  ». Loin de la capitale, de l'effervescence parisienne ou des grandes villes, à Laval, mais la mayonnaise va prendre rapidement. Témoignage de ce normalien et ex-soixante-huitard. Le lavallois Christian Pelloquin se souvient pour leglob-journal.

Par Thomas H.

« Les manifs, les barricades, on a écouté ça une nuit entière sur les radios périphériques, et on tombait un peu de l’armoire en se demandant ce qui se passait ; c’est le premier souvenir qui me vient...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici