Mai 68 à Laval – être normalien et rêver d’un monde meilleur

 

Mai 68 – Christian Pelloquin est étudiant l’École Normale (EN) de Laval rue de la Maillarderie, quand il écoute, subjugué, ce qui se passe à Paris au Quartier latin ; les affrontements entre étudiants et forces de l'ordre sur les radios qu’on appelait à l’époque « périphériques ». C’est le début des « Évènements de Mai 68  ». Loin de la capitale, de l'effervescence parisienne ou des grandes villes, à Laval, mais la mayonnaise va prendre rapidement. Témoignage de ce normalien et ex-soixante-huitard. Le lavallois Christian Pelloquin se souvient pour leglob-journal.

Par Thomas H.

« Les manifs, les barricades, on a écouté ça une nuit entière sur les radios périphériques, et on tombait un peu de l’armoire en se demandant ce qui se passait ; c’est le premier souvenir qui me vient...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici