Maxime Lebigot : «Déserts médicaux, un plan décevant et sans courage »

«Un plan contre les déserts médicaux qui risque de ne rien changer» estime Maxime Lebigot. Dévoilé il y a à peine une semaine pour lutter contre les déserts médicaux, «ces mesures, pour Maxime Lebigot, se situent totalement dans la continuité de celles prises par les précédents gouvernements qui n'ont n'ont pas permis de réduire l'augmentation des déserts médicaux particulièrement en Mayenne». Président de l'Association des Citoyens Contre les Déserts Médicaux (ACCDM), Maxime Lebigot est à la tête de cette association mayennaise qui depuis un an se mobilise sur ce sujet.

Par Maxime Lebigot

Le plan dévoilé vendredi 13 octobre par le premier ministre, Édouard Philippe, et la ministre de la santé, Agnès Buzyn, pour lutter contre les déserts médicaux, était attendu particulière en Ma...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici