Mitterrand : l’homme qui avait réussi à entrer au Panthéon de son vivant

Avec l'aimable autorisation de Plantu

C'est drôle, on commémore les 20 ans de la disparition le 8 janvier 1996 de François Mitterrand. C'est lui qui incarnera l'arrivée de la gauche au pouvoir en 1981. François Mitterrand «le sphinx», homme complexe, bête politique, parfois trouble en raison de ces "amitiés douteuses" et de ses accointances particulières. L'homme avait des convictions, de la culture, la carrure d'un homme d’État. C'est par la force tranquille de la ténacité et de la persévérance qu'il est arrivé à mettre ses idées socialistes en musique. Comme cela parait loin!

Par Thomas H.

Avec l'aimable autorisation de PlantuComment mieux percevoir cet évènement, et ce que cela allait engendrer cette arrivée de la gauche au pouvoir qu’en se référent peut-être à un grand journal qui salua le changement. Dès l...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle. Renouvelable chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici