Mon «vote utile», celui qui élimine

Bien que responsable d'un parti politique en Mayenne et sachant encore à peu près quoi voter, je ne peux que comprendre que de plus en plus dégoûté du spectacle d'un petit monde politique que rien n'effraie plus que le renouvellement, il y a quelques jours Gildas Charlès expliquait sur leglob-journal son désarroi politique, admettant être perdu.
Mon «vote utile»
Par Maël Rannou

Car en cette époque où un ex-président français - multi-mis en examen (réussissant à réclamer la préemption d'innocence tout en voulant « coffrer  » tous les fichés S) fait une tournée médiatique en virant climato-sceptique après avoir fait le Grenelle de l'environnement ; en cette époque où le président soi-disant socialiste n'en finit plus de faire l'inverse de ses promesses en semblant n'avoir comme priori...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici