Mon «vote utile», celui qui élimine

Bien que responsable d'un parti politique en Mayenne et sachant encore à peu près quoi voter, je ne peux que comprendre que de plus en plus dégoûté du spectacle d'un petit monde politique que rien n'effraie plus que le renouvellement, il y a quelques jours Gildas Charlès expliquait sur leglob-journal son désarroi politique, admettant être perdu.
Mon «vote utile»
Par Maël Rannou

Car en cette époque où un ex-président français - multi-mis en examen (réussissant à réclamer la préemption d'innocence tout en voulant « coffrer  » tous les fichés S) fait une tournée médiatique en virant climato-sceptique après avoir fait le Grenelle de l'environnement ; en cette époque où le président soi-disant socialiste n'en finit plus de faire l'inverse de ses promesses en semblant n'avoir comme priorité que de réaliser des livres-confessions avec des journalistes tandis que quatre de ses ex-ministres (écolos, aile-gauche et aile-libérale) le défient ; bref en cette époque, on a de quoi être un peu...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnez-vous!

Pour lire la totalité de cet article, choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal