Municipales à Laval, la FI se lance un défi… celui de rassembler

« La France Insoumise (FI) », rebelle jusqu’au bout à Laval. Évincée du collectif issu de l’Appel du 14 juillet, elle ne renonce pas pour autant à se faire entendre politiquement en vue des élections municipales de mars prochain. Le groupe d’action des Insoumis de Laval qui regroupe « une quarantaine de personnes » fait des propositions et appelle de ses vœux qu' « un rassemblement voit le jour » comme en 2014 avec la liste Carton Rouge conduite contre Guillaume Garot par Jean-Marc Bédue.

La FI veut peser aux Municipales à Laval

Par Thomas H.

« Nous travaillons à un rassemblement et nous voulons montrer que nous avons des propositions » explique, aux cotés de Nicolas Chomel, Claude Piou, un vieux briscard de la politique. Il fut en effet numéro un de la fédération mayennaise du PS de 1983 à 1990 puis président mayennais du Parti de Gauche.

Une expérience qui aide, sans doute à prendre du recul. « Les militants de La France insoumise, écrivent-ils dans un communiqué, ont choisi une autre voie. (…) On devine les mêmes mains qui tirent les ficelles de la vie politique locale depuis plus de 30 ans… que ce soit "à gauche" ou "à droite" ! Nous avons refusé d'entrer dans les manœuvres politiciennes qui prétendent aboutir à un "rassemblement" (...) »

Et Claude Piou qui constate un « blocage » avec la liste conduite par EELV d’ajouter « La FI à Laval ne cherche pas à faire de la présence comme ça sur une liste, pour exister sur l’élection...Nous avons des projets qui nous semblent répondre aux exigences de notre temps. Ces projets, nous les mettons en débat sur la place publique. » Pourtant se présenter c'est se compter.

Entre les lignes, il faut voir clairement une a...

 


Pour lire la totalité de cet article, vous devez être abonné. Choisissez une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal - Faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
Je soutiens leglob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
Je soutiens leglob-Journal

J'ai un compte, je me connecte