Nouvelle rubrique : 33 tours de plaisir

J’aime la musique. Je la pratique aussi. J’en écoute beaucoup. 

Dans cette nouvelle rubrique, je parlerai de la musique que j’écoute. Et en toute simplicité, je n’ai pas la prétention d’être une spécialiste qui connaît l’histoire de la musique ou des groupes sur le bout des doigts. Et les goûts et les couleurs, cela reste très subjectif.

Par Julie Vandard

S’il y a beaucoup de CDs dans ma discothèque, il y a aussi beaucoup -voire plus - de vinyles, et cette rubrique leur est consacrée. Ici on parlera platines, vieilleries indémodables et nouveautés réjouissantes, pochettes et crépitements sous le saphir.

La première question à laquelle je dois répondre c’est pourquoi le vinyle ? Parce que c’est « tendance » ? Non. Tout simplement parce que quand j’étais jeune (dans les années quatre-vingt à quatre-vingt-dix), on achetait les singles en 45 tours, on hésitait entre un album en vinyles ou en cassette et le CD commençait à faire son apparition. Puis les vinyles ont peu à peu disparu du paysage. Mais j’ai continué à en acheter.

De plus, j’affectionne, entre autres, des groupes qui ont eu leur apogée dans les sixties ou les seventies, et qu’à cette époque, le streaming n’existait pas.

J’aime les vinyles pour plusieurs raisons : pour la musique évidemment, pour l’ob...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici