Orpheline de Jean-Marie, elle quitte le FN et son château où Marine tenait meeting en Mayenne

(c) photo Aubin Laratte pour leglob-journal

Fini le château de Lesnières à Vaiges pour les meetings de la N°1 du FN. La propriétaire, Marie-Alix Le Comte, électrice FN depuis plus de trente ans, candidate à toutes les élections locales en Mayenne depuis 2010, vient de rendre sa carte : « jamais Marine Le Pen n’aurait dû évincer Bruno Gollinisch du Front national» dit-elle. En Mayenne, le parricide au Front national, et les actions pour normaliser le parti ne vont pas sans dommages collatéraux.

Par Aubin Laratte

« Marine présidente, Marine présidente, Marine présidente !  » Nous sommes le 17 septembre 2011, à Vaiges, dans le sud-Mayenne. Marine Le Pen, présidente du Front national depuis 8 mois, tient son premier grand meeting de campagne pour la présidentielle de 2012. Un millier de personnes étaient venues de tout le grand ouest, et font face au magnifique château de Lesnières, drapé pour l’occasion de bleu, de blanc et de rouge. Aujourd’hui, la propriétaire du domaine, militante au Front, fait ses cartons. Et claque...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Vous voulez lire la totalité de cet article? Choisissez une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal