Par Béatrice Mottier : renoncer à son investiture UDI, mais pas à sa liberté

L'«hypocrisie» en politique ne paie jamais. C'est vrai aussi ici. Dans la 1ère circonscription de Laval - détenue par Guillaume Garot (PS) - il y avait jusque-là trois candidats à droite face à lui, ce qui fait un peu désordre. Parmi les trois, deux femmes, Samia Soultani-Vigneron (LR -Droite forte) et Béatrice Mottier avec l'investiture UDI. Cette dernière «progressiste» a choisi le renoncement dans ce combat, pour dit-elle garder sa liberté. L'adjointe au sénateur-maire UDI de Laval (François Zocchetto a choisi François Fillon) explique qu'elle se refuse à «défendre des positions trop éloignées des miennes.»

«Je renonce à mon investiture UDI et reprends ma liberté » - Par Béatrice Mottier

Je suis centriste, humaniste, libérale et progressiste. En 2012, comme un grand nombre de fran...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici