Par Béatrice Mottier : renoncer à son investiture UDI, mais pas à sa liberté

L'«hypocrisie» en politique ne paie jamais. C'est vrai aussi ici. Dans la 1ère circonscription de Laval - détenue par Guillaume Garot (PS) - il y avait jusque-là trois candidats à droite face à lui, ce qui fait un peu désordre. Parmi les trois, deux femmes, Samia Soultani-Vigneron (LR -Droite forte) et Béatrice Mottier avec l'investiture UDI. Cette dernière «progressiste» a choisi le renoncement dans ce combat, pour dit-elle garder sa liberté. L'adjointe au sénateur-maire UDI de Laval (François Zocchetto a choisi François Fillon) explique qu'elle se refuse à «défendre des positions trop éloignées des miennes.»

«Je renonce à mon investiture UDI et reprends ma liberté » - Par Béatrice Mottier

Je suis centriste, humaniste, libérale et progressiste. En 2012, comme un grand nombre de fran...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici