Par Braïm Bourg : Hallâj, le Christ musulman, entre «civilisation et barbarie»

(c) imago prod

Théâtre - Dans Hallâj, le Christ musulman, l'auteur parle à sa façon de l'Islam radical. Mayennais depuis 2006, « il a renoué en 2015 avec la carrière de comédien et de dramaturge qu’il avait menée auparavant pendant dix ans dans son pays natal, la Tunisie. Hallâj [Braïm Bourg] est seul en scène se défend face à des juges inféodés au pouvoir de la dynastie régnante, les Abbassides...

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Abonnez-vous

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 

Faites le choix de l'investigation en Mayenne



Contactez-nous : ici