Par Gérard Pigois FSU 53 – La droite veut pulvériser le statut des enseignants des collèges et lycées

Le discours est rodé depuis longtemps mais les candidats à la Primaire de la droite et du centre se sont surpassés au petit jeu du fonctionnaire-bashing ! Avec sa proposition de 500 000 suppressions de postes, François Fillon a écrasé la concurrence. Un de ses proches, le sénateur LR Gérard Longuet, vient de faire un rapport sur « les heures supplémentaires dans le second degré » qui , dans l'hypothèse d'une victoire de la droite aux présidentielles, donne à voir comment l'enseignement secondaire pourrait contribuer à la purge, avec la suppression de 100 000 postes dans l'Éducation nationale.

Par Gérard Pigois*

Le rapport s'attaque au temps de travail des enseignants, considéré comme insuffisant en comparaison des statistiques de l'OCDE (organisation de Coopération et Développeme...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici