Par Marrie de Laval : Coronavirus – le désert du Tartare…

Que Dino Buzzati et Homère me pardonnent cette référence... Et pourtant ! Rien n’est plus étonnant que cette période de confinement.

Par Marrie de Laval

Comme la garnison dans sa citadelle, nos logements se transforment en camps retranchés, les réserves chargées de vivres. A l’inverse, certains rayons vides bien ciblés rappellent, pour les plus anciens, ceux du magasin Goum de Moscou et la pénurie organisée qui allait avec, sans oublier les queues. D’ailleurs, la constitution même de ces stocks faits par les particuliers est déjà sujette à polémique. Comme les entreprises, la ruée sur certains produits laisse à penser que les clients consommaient au jour le jour, dans une certaine insouciance de l’abondance parfois indécente, jusqu’au gaspillage. Ce qui pourtant n...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici