Par Philippe Le Gentil – Sic transit gloria mundi : une histoire de rails pour railler

Sic transit gloria mundi (NDLR : « Ainsi passe la gloire du monde »). Et pour illustrer cette locution latine, cette histoire de circulation de trains, - le rail qui décidément ne laisse pas indifférent loin de là - et qui a provoqué cette réaction de Philippe Le Gentil que nous publions avec tout le recul nécessaire. Amoureux de la SNCF, notre contributeur a eu un peu de mal à admettre que cette grande et belle Dame qu'il vénère par ailleurs ne soit pas plus performante sur le moment et attentive à lui, et aux autres, alors qu'il voyageait. Récit d'un moment bien particulier, ou Épisode de la vie du rail par Philippe Le Gentil.

leglob-journal

e TGV Laval Paris numéro 8060 du vendredi 10 juin 2016 au départ de Laval à 8 heures 42 est composé de 2 rames. La rame de tête est vide et non accessible aux voyageurs. Elle tracte la rame ouverte aux passagers (au passage merci pour la séance de fitness gratuite avec les 600 mètres de quai à pied, avec les valises).

Dans un des tu...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnez-vous!

Pour lire la totalité de cet article, choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal