Par Valérie Rellier de Jean – la simplicité, c’est du grand art !

Faire simple quand d'autres font compliqué. Il y a des artistes avec qui tout s'éclaire, les lignes, les couleurs, etc. «Saisir l’essentiel, (...) la juste mesure, enlever le poids aux choses.» nous dit Valérie Rellier de Jean à propos du peintre Albert Marquet ; et si - en toutes circonstances - c'était cela le must?

leglob-journal

La simplicité, c'est du grand art!
par Valérie Rellier de Jean

Repérer les lignes verticales des mâts, situer la grande voile, puis les arbres et les réverbères sur la jetée ; à l’horizontale pointer l’alignement des ponts, localiser les navires amarrés, les embarcadères et les quais du port. De la fenêtre entrouverte de son hôtel, Albert Marquet, le peintre, observe.

Puis il prépare ses couleurs : du gris moyen, du gris soutenu, des bleus en toutes déclinaisons, du mauve, du brun, une touche de saumon, du vert et des harmonies pâles de blanc et de beige. Sans aucun croquis préparatoire, Marquet s’empare de sa toile. Le geste est rapide, la touche doit être posée là précisément ; une simple virgule pour suggérer une silhouette, un coup de brosse pour marquer les lampadaires, quelques empâtements pour les bâtiments sur le quai, des formes géométriques sommaires pour esquisser un voilier, des courbes qui s’entremêlent pour figurer l’e...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici