Parti pris – Air France supprime plusieurs milliers d’emplois : cela aurait pu ne pas se voir!

Dessin publié avec l’aimable autorisation de Plantu - Paru dans Le Monde du 07/10/2015 -© Plantu, 2015. Tous droits réservés

Le visible, et ce qui ne se voit pas. Les emplois qui seront supprimés chez Air France font partis de ce qui n'est pas visible. C'est devenu même de l'invisible. Mais pris individuellement, chaque individu derrière chaque emploi va devoir subir un assaut de violence économique, qu'on le veuille ou non. Avec à la clé une déstabilisation sans précédent. Il s'agit de paquets de licenciements dans les entreprises, admissibles tant que nous ne sommes pas touché et que l'on a finit collectivement par admettre ces dernières décennies. Non sans incidences sur le choix des électeurs déboussolés.

En cause, la rareté des images sur les écrans de tous ce qui peut être imputé aux décideurs des plans sociaux. L'absence d'image par exemple de la désolation économique entrainée par les Plans de Sauvegarde de l'Emploi et de son lot de précarité. L'absence aussi de reconnaissance et d'empathie. Plus d'images et plus de paroles de chômeurs longue durée par exemple. Au nom du politiquement correct. Pas...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici