Pas très loin, en Mayenne, un exemple de malforestation – par Pierre Transon

Initiateur d'un projet qui a duré dix ans avec les élèves de sa classe à Ravigny en Mayenne, Pierre Transon se dit "terriblement déçu et en colère car Le chemin des quatre saisons des cinq sens qui reliait Ravigny à Champfrémont a perdu sa vocation pédagogique et environnementale. La forêt de Multonne qui pourtant possède une grande partie de sa surface en Natura 2000 est en train de se transformer en monoculture de pin Douglas..." nous dit-il. Les talus d'une partie du chemin ont totalement été rasés et ont perdu toute leur biodiversité. Témoignage.

Le chemin des quatre saisons des cinq sens a subi la malforestation

Par Pierre Transon et Daniel Lejan*

Les 10 panneaux créés par les enfants de l'école de Bou.Cha.Ra avaient pour objectif de sensibiliser les autres écoles ou les habitants à la diversité du vivant rencontré tout le long du parcours en utilisant ses cinq sens. Ce projet a été labellisé "sentier pédagogique" et a reçu de nombreuses subventions de la communauté de communes du Mont des Avaloirs, du Département, du Parc Normandie Maine...  En quelques mois, le chemin a perdu son âme, sa vocation. La forêt de Multonne qui d’après le directeur de la société Bois énergie Maine atlantique (BEMA) possède des taillis trop “pauvres” pour être exploi...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici