«Pas de fusion de communes à l’encontre de la population» – Par Marcel Collet

Alors que s'ouvre le Premier Salon des maires en Mayenne sur fond de fusion de communes, à travers le concept de «communes nouvelles» qui refait surface, cet article de Marcel Collet qui s’adresse « aux 200 000 Mayennais résidents dans les 240 communes inférieures à 5000 habitants ». En cause, la Loi NOTre (Nouvelle organisation Territoriale de la République ) qui représenterait un « danger pour 200 000 Mayennais  » Dans le Maine-et-Loire, le département voisin de la Mayenne, en avance, le nombre des communes est passé de 365 à 200, en moins de deux ans. C'est la mutualisation des moyens encouragés par la Loi NOTre qui inquiète donc Marcel Collet, cet ancien élu en région parisienne qui vit à présent en Mayenne, à Marcillé-La-Ville.

Par Marcel Collet

J'ai beaucoup hésité avant d'...


Leglob-journal réserve cet article à ses abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Abonnez-vous

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Faites le choix de l'investigation en Mayenne



Contactez-nous : ici