«Pas de fusion de communes à l’encontre de la population» – Par Marcel Collet

Alors que s'ouvre le Premier Salon des maires en Mayenne sur fond de fusion de communes, à travers le concept de «communes nouvelles» qui refait surface, cet article de Marcel Collet qui s’adresse « aux 200 000 Mayennais résidents dans les 240 communes inférieures à 5000 habitants ». En cause, la Loi NOTre (Nouvelle organisation Territoriale de la République ) qui représenterait un « danger pour 200 000 Mayennais  » Dans le Maine-et-Loire, le département voisin de la Mayenne, en avance, le nombre des communes est passé de 365 à 200, en moins de deux ans. C'est la mutualisation des moyens encouragés par la Loi NOTre qui inquiète donc Marcel Collet, cet ancien élu en région parisienne qui vit à présent en Mayenne, à Marcillé-La-Ville.

Par Marcel Collet

J'ai beaucoup hésité avant d'...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici