Podcast > le Street art sera visible à Laval grâce à Good Good Moods

Un grafitti sur le rideau de fer d'un commerçant

Trois premiers murs seront des espaces dédiés au Street art, pardon aux Arts urbains. Pour une "ville en mutation" , déclare Camille Pétron, l'adjointe en charge de l'animation. Une politique "plus belle la ville" , lance-t-elle en séance publique du conseil municipal, car Laval veut dire qu'elle ouverte aux arts urbains. Et prouver qu'elle est dans le mouv' ou même "in the mood" , bref...

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Abonnez-vous

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Faites le choix de l'investigation en Mayenne



Contactez-nous : ici