Podcast > Elu N°1 de l’UDI, Vincent Saulnier succède à Olivier Richefou

L'enseigne de la fédération de l'UDI en Mayenne
L’enseigne de l’UDI en Mayenne, située dans une rue du centre-ville de Laval © leglob-journal.fr

Vincent Saulnier, c’est le politique qui monte… A seulement 51 ans, il s’est fait élire, fin 2021, à la tête de la Fédération de l’UDI en Mayenne. Pour « un souflle nouveau » dit-il, en remplacement d’Olivier Richefou, le président du Conseil départemental de la Mayenne qui avait été réélu en juin 2018 et souhaitait laisser sa place tout en restant vice-président.

Vincent Saulnier cumule, les postes et les responsabilités politiques. Le tout nouveau N°1 de la Fédération de l’UDI en Mayenne est aussi maire délégué de Chateau-Gontier Bazouges, et le deuxième vice-président du conseil départemental de la Mayenne, en charge des Territoires, dans l’équipe Richefou, où comparativement à d’autres, il n’hésite pas à prendre la parole.

S’appuyant comme il le dit « sur un réseau d’élus significatif » la Fédération dispose également de Joël Balandraud, vice-président lui aussi au Département en charge de l’Attractivité. A l’UDI-53, le maire d’Evron et président de l’Association des Maires de la Mayenne est le trésorier de la Fédé, le « grand argentier » …

Le nouveau président de l'UDI en Mayenne - © Vincent Saulnier
Le nouveau président de l’UDI en Mayenne – © Vincent Saulnier

Dans ce podcast, Vincent Saulnier un proche de longue date de Philippe Henry le maire (UDI) de Chateau-Gontier Bazouges,

(Il a participé à sa toute première campagne électorale et depuis ne l’a pas quitté) et vice-président au conseil régional, nous dit ce qui l’anime et évoque ses ambitions pour son territoire et les Mayennais.

Dans cet entretien, il nous parle aussi de l’opposition qu’il préfère qualifier de « minorité » . L’élu départemental revient également sur l’épisode où publiquement – à propos du Glob-journal de retour à l’espace des journalistes -, et en séance publique, Vincent Saulnier s’en est pris à Camille Pétron, l’élue du PCF et adjointe au maire de Laval, en faisant un amalgame historique que l’opposition, dans son ensemble, n’a pas du tout appréciée… ◼



Le slogan de leglob-journal