Politique – Élus locaux et chefs d’entreprises : « je t’aime, moi non plus »

"Dans les petites villes comme Laval où la bourgeoisie se fait discrète, les relations mondaines se tissent à l’abri des regards, il est utile de lire les événements entre les lignes et de s’aventurer dans l’envers du décor (...)" écrivent Nicolas Chomel et Claude Piou qui font partis du groupe des Insoumis Lavallois. Comment s'articuler, en effet, quand on est candidat à Laval, dans le concert du monde entrepreneurial qui semble faire la pluie et le beau temps? La récente attaque sur les réseaux sociaux dont a été l'objet Florian Bercault à propos de sa déclaration à HEC Stories expliquant qu' "une coterie de notables (...) roulerait [pour] le candidat du centre droit" est manifeste. Décryptage.

Des politiques surveillés, faits et défaits en partie par des "patrons"

Par Nic...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici