Pour Guillaume Garot : « La mainmise d’un seul parti sur [la Mayenne] est un affaiblissement. »

« Humainement ce n'est jamais facile de perdre [...]». Le socialiste Guillaume Garot, longtemps appelé « le chef de file de l’opposition» face à François d'Aubert le maire UMP de Laval qu'il avait réussi à faire tomber, est sur leglob-journal.fr. L'ancien ministre de l'agro-alimentaire de François Hollande, à présent descendu de sa charge, reconnaît sur leglob-journal.fr qu'il a été affecté par la défaite de son équipe emmenée par Jean-Christophe Boyer aux municipales et fait référence à 2020. Prudent toutefois dans ses réponses, courtes [ il lui a été demandé de répondre par la voie électronique à cette interview] , Guillaume Garot se dit « inquiet » pour Laval, « une ville au ralenti ».
 Entretien

leglob-journal.fr : La volonté de remise en cause par l'actuelle majorité de dossi...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici