Pour la Justice, il n’y a pas de violation de la vie privée du PDG de Lactalis

Ce n’est pas parce qu’on est puissant et riche qu’on gagne à tous les coups en justice. Lactalis vient d’en faire les frais, qui vient d’être débouté de sa plainte contre un autre géant, mais de l'information. Emmanuel Besnier, le PDG de l'empire agroalimentaire (au centre sur la photo) avait été devant les juges pour atteinte à la vie privée contre France Télévisions et Envoyé spécial. Au final, il a été débouté et condamné à devoir leur payer une somme de 2500 euros. Un jugement que leglob-journal a lu pour vous.

Par Thomas H.

On est loin des 50 000 euros que le PDG de Lactalis demandait à France Télévisions, au départ, et en réparation du préjudice qu’Emmanuel Besnier disait avoir subi dans l’émission d'informations intitulé en 2016 «Sérieusement? Lactalis, le beurre et l'...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici