Que vive leglob-journal! Journal à part entière, doté d’une réelle plus-value

Par Michel Ferron*

Le récent ostracisme prononcé par le Président du Conseil départemental à l’encontre du glob-journal est proprement consternant à plus d’un titre. En tant que contributeur occasionnel (que je me flatte d’être, parmi d’autres rédacteurs de toutes sensibilités) à cet organe « d’informations, d’investigations, d’analyses et d’opinions », je suis personnellement choqué par cet acte de censure.

Sur la forme tout d’abord, le Président du Conseil départemental manifeste une coupable ignorance de la nature réelle de ce vecteur d’information, mis en ligne à la disposition des lecteurs d’Internet.

L’assimiler à un simple « blog » traduit une ringardise stupéfiante de la part de responsables politiques, prompts à promouvoir la modernité tapageuse et superficielle des « résosocios », alors que leglob ne répugne pas à accueillir des textes longs et denses, propices à développer l’analyse et le débat, loin des démangeaisons éphémères que l’on peut trouver sur la tweetosphère.

Par ailleurs, cette exclusion exprime le mépris de la légitimité professionnelle du fondateur et animateur du glob-journal, titulaire d’une carte de presse, après avoir été longtemps l’une des voix connues et reconnues de Radio France-Bleu Mayenne.

...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici