Prendre la parole, en toute liberté, et se prendre en mains pour plus de collectif et un peu d’avenir

(c) Photo leglob-journal - Collectif Nuit Debout du 7 Avril 2016

Par Thomas H.
Message d'espoir?
Qu'y-a-t-il derrière le mouvement «Nuit Debout» ? Qu'est-ce qui pousse les jeunes à vouloir faire une nuit blanche ? leglob-journal qui avait un temps estimé que Individualisés, segmentés, hantés par la recherche de la réussite, les jeunes paraissent dans l’aphasie !, aujourd'hui se ravise. Collectivement, ils existeraient. Tant mieux. C'est bien aux générations montantes d'essayer de prendre en mains leur avenir.

Petit retour en arrière, ils sont parfois utiles pour comprendre le présent. Le candidat socialiste à la Présidentielle de 2012 avait fait des jeunes la priorité de son quinquennat. Et cette jeunesse concernée l'avait bien capté, ce message d'espoir, qui n'a pas été concrétisé réellement par le candidat devenu par la suite Président, même si des efforts importants au niveau national ont été fait sur l'Éducation, parfois peu relayés localement. Et puis la loi Travail est arrivée. Et donc « Nuit Debout» investit la Place de la République à Paris, concept repris ensuite en région.

En Mayenne, le mouvement «Nuit Debout» à Laval une ville moyenne a été assez composite dans sa formation. A première vue même on pourrait le qualifier de disparate, si on se réfère à la première (le Jeudi 7 avril) avec une grande présence dans ses rang...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici