Présidentielles : Contester, et «dégagez!» selon Jean-Luc Mélenchon

Ce n’est pas anodin. Et la République a été comblée : plus de 100 000 personnes se sont massées autour de Jean-Luc Mélenchon, apràs avoir marché de la Bastille, pour écouter le tribun, pour entendre l’homme politique aux accents gaulliens et aux intonations de Malraux. Pour soutenir le candidat et entonner une petite musique nécessaire à propos de la VIe République, qui doit faire, dit-il haut et fort, oublier cette Ve tant dévoyée.

Par Thomas H.

Le candidat de La France insoumise parlait dans le vent de la République. Là, sur cette place parisienne qui a été si souvent balayée par le souffle de la liberté et où fut érigée la statut de Marianne tenant dans une de ses mains un rameau d’olivier.

« Souvenez-vous en ! » car la liberté et la paix sont fragiles a-t-il dit en fil...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici