Présidentielles : Hamon dans l’arène, face au peuple, seul juge

L’armure, comme une carapace, c’est ce qui protège. Mais, quand on brigue le poste suprême, encore faut-il savoir la percer. Il était temps. C’est ce qu’a su faire le candidat du PS, devant ses 20 000 personnes rassemblées autour de lui à Paris-Bercy, bien loin certes des 100 000 de Mélenchon, la veille Place de la République à Paris. Mais loin de la querelle des chiffres, Benoît Hamon le candidat...

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Abonnez-vous

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Faites le choix de l'investigation en Mayenne



Contactez-nous : ici