Puech : de la « décision irrévocable » à la « remise à plat »

«La remise à plat du dossier du Collège Fernand Puech », c'est la priorité affichée à la veille des vacances par le conseil départemental de la Mayenne, selon son président Olivier Richefou qui s'était, il faut bien le dire, un peu pris les pieds dans le tapis sur la question. D'où le « moratoire » qu'il explique avoir pris « en accord avec les conseillers départementaux de la majorité», la remise semble-t-il à beaucoup plus tard de la fermeture du collège public du centre ville et un CDEN qui n'a pas eu besoin de voter sur la question.
Par Thomas H.

« La jeunesse porte les espoirs de l'avenir. Le conseil départemental se doit donc de leur offrir des conditions d'acquisition du savoir et d'ouverture d'esprit optimisées. » Ainsi s'exprime Olivier Richefou le président du conseil départem...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici