Quand la Police à Laval se cache pour prendre des photos de manifestants

La police en Lego pour un Logo

La Ligue des droit de l'Homme (LDH) demande officiellement une rencontre avec le Préfet de la Mayenne Jean-Francis Treffel, avant son départ annoncé le 8 mars 2021. En cause des photos qui, selon elle, ont été prises, le 30 Janvier, lors de la quatrième manifestation contre la loi Sécurité globale organisée à Laval par la LDH et quatorze autres organisations. C'est lors du passage du défilé de manifestants rue de la Paix, explique la Ligue des droits de l'Homme, qu'un des participants a aperçu la présence d'un appareil photo, dans la vitrine d'un magasin, et dissimulé dans une boite à chaussures...

Pas vraiment des techniques dignes de James Bond...

Par Alain Voisin*

Les fortes interrogations, l'inquiétude et la colère qui en résultent, ne peuvent pas rester sans...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle. Renouvelable chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici