A Laval, la critique facile de l’art des « Lumières » – par Thomas H.

Sur la façade du Château neuf a Laval pour les Lumières 2021

Lux

Pas simple, semble-t-il, pour une municipalité d'appliquer simplement la loi de 1905, celle qui instaure la laïcité, et donc la neutralité vis-à-vis des religions, qu'elles soient dominantes ou pas. La laïcité cette spécificité française qu'on nous envie. Le récent épisode anodin de l'absence dénoncée par l'opposition municipale de Laval de "village provençal au jardin de la Perrine", met en lumière à la fois la perpétuation des traditions ancrées dans l'imaginaire des citoyens et des politiques, et la volonté de faire différemment ...

La suite est réservée aux abonné-es

Déjà abonné-e ?  Se connecter

Pas encore abonné-e, faites-le ci-dessous ⤵

  • Lisez ce qu’on ne lit pas ailleurs en Mayenne
  • Soutenez un journal indépendant adossé à une association reconnue d’intérêt général
  • Nouveau et plus simple, payez par prélèvement SEPA - Paiement sécurisé

Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Paiement mensuel. Renouvelé tacitement chaque mois.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 
Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 € pour 12 mois de lecture.
Paiement annuel, renouvelable tacitement chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 
Abonnement de soutien - Asso et institutions
👉 60 €/an
J'apporte mon soutien à leglob-journal -
Paiement renouvelable tacitement chaque année
J'ai accès aux archives du Glob-journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 

Le slogan de leglob-journal