« Quatre mois d’opposition à Laval, et donc ? » – Par Maël Rannou

Le drapeau tricolore sur le fronton de la mairie de Laval

«Candidat» en 2014, en 23ème position sur la liste de gauche Laval au cœur, représentant Europe Écologie - Les Verts, Maël Rannou vient de faire en 2017 son entrée au conseil municipal de Laval. Le jeune élu peut sièger par la force des démissions qui ont émaillé la vie de l’opposition municipale. « Quatre mois d’opposition, et donc ?  », s’interroge-t-il en portant un regard à la fois sur lui-même, le groupe dans lequel il évolue à présent et les assemblées présidées par François Zocchetto. 

Par Maël Rannou

Une des premières raisons qui m’a motivé à siéger au conseil municipal de Laval, malgré ma situation est, outre l’expérience intéressante, que le groupe a déjà subi nombre de désaffections et qu’il n’y avait plus eu de groupe complet depuis longtemps.

La démission de Jean...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici