Qui dans le fauteuil de maire à « Mayenne, jolie ville triste » ? – Par Francis Decour

Municipales – A Mayenne, troisième ville du département derrière Laval, la ville préfecture et Château-Gontier-sur-Mayenne qui s’est construit une deuxième place en fusionnant avec Azé et Saint Fort, qui s’installera dans le fauteuil de Michel Angot, le maire sortant qui ne se représente pas? Le scrutin est serré. Les appétits sont aiguisés. Pas moins de quatre listes sont en compétition.

Quatre listes pour un siège dans le grand Nord

Par Francis Decour

« Les mauvaises langues diront que la ville est comme le volcan sur lequel elle s’est construite : éteinte ». C’est ainsi qu’a été lancé le débat, le 4 mars 2020 sur France 3 Pays de la Loire réunissant les leaders conduisant les quatre listes aux prochaines municipales de la désormais troisième ville du département. Agréable à entendre ! Mais malheureusement, pas sans fondement. Tant le maire sortant, d’errance politique en outrances langagières, a laissé partir le dynamisme d’une ville que son prédécesseur s’était pourtant, non toujours sans défaut, mais avec brio et efficacité, éreinté à insuffler pendant six mandats.

Certains pensaient alors que six pour Claude Leblanc, c’était beaucoup [Claude Leblanc a été maire de Mayenne de 1971 à 2008 et Michel Angot, avant de se faire élire, était son ancien collaborateur en charge des services municipaux, NDLR] . D’autres, carrément, que c’était trop. Il n’aura pourtant fallu que deux mandats à Michel Angot pour être jugé par une bonne partie de la population mayennaise comme ayant fait le mandat de trop.

Il y a six ans, il est vrai, après un premier mandat qui avait vu les élus de l’opposition se défiler les uns après les autres, égrainant les démissions comme on compte les moutons pour s’endormir, aucune liste n’avait réus...

 


Pour lire la totalité de cet article, vous devez être abonné. Choisissez une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal - Faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
Je soutiens leglob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
Je soutiens leglob-Journal

J'ai un compte, je me connecte