Racontons cette Guerre d’Algérie occultée dans l’Histoire de la France – par Éric Viot

La Guerre d’Algérie, pourquoi ne pourrait-on pas l'évoquer davantage? Une question qui prend de la résonnance alors que le candidat Macron vient d’endosser les habits de Président en descendant, régalien, les Champs-Élysées dans une voiture militaire. Rappelons qu'il avait avant d'être élu rouvert en Algérie, la plaie française de la colonisation en dénonçant les crimes contre l’humanité commis en son nom ; conquête, exploitation, puis expropriation violente, le tout poursuivi ensuite durant plus d’un siècle de domination française en Algérie. Des faits toujours vécus par la droite française et par beaucoup, comme une profonde contre-vérité.

Par Éric Viot

Il y a 60 ans de jeunes appelés étaient engagés dans cette guerre face à d’autres jeunes qui avaient choisi, eux, de comba...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici