«Regarder n’est pas adhérer» : fait remarquer l’avocat

A Laval, un homme de 34 ans vient d’entrer dans la short-list des individus condamnés en France pour consultation répétée et prohibée de sites de propagande de l’EI faisant l’apologie du terrorisme. Ils étaient 3 jusqu’à présent. Ce lavallois a écopé de 18 mois de prison ; la peine maximale encourue est de 2 ans et 30 000 euros d’amende. Initialement, Rachid Sabsab, célibataire, sans enfant, sans profession et à Laval depuis un an devait être jugé en comparution immédiate, il y a quelques semaines ; mais il avait demandé un renvoi, comme le code de procédure pénale l'autorise, pour pouvoir assurer sa défense.

Par Thomas H.

« Parlez bien dans le micro Monsieur Rachid Sabsab  » dit le président du tribunal correctionnel de Laval qui questionne le prévenu. « Vous saviez que cons...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici