Rentrée scolaire – « La Mayenne première de la classe » selon Denis Waleckx

Denis Waleckx dans son bureau

« On a capitalisé cette expérience du Covid-19, en fait, tout ce qu’on a vécu pour faire que la rentrée soit sereine et professionnellement avérée ». La phrase émane du Dasen (directeur académique des services de l’Éducation nationale en Mayenne) nouvelle appelation de l’Inspection d'académie. Zoom sur la rentrée scolaire avec Denis Waleckx...

Une rentrée scolaire bien singulière

Par Thomas H.

Derrière son bureau, en raison de la distanciation physique, fenêtres ouvertes pour la circulation d'air, masque sur le nez, Denis Waleckx commence à parler... Comme il a beaucoup de choses à dire, alors il déroule son discours-monologue: « On ne lâche rien de nos objectifs. La rentrée 2020 réaffirme les deux enjeux de l’institution scolaire (ils sont dans le dossier de presse que la chargée de communication nous a donné) : élever le niveau général de tous les élèves et réduire les inégalités sociales. »

Un constat que font aussi les syndicats, et la FSU notamment : « L'école est minée par les inégalités que la pandémie du Covid a sérieusement aggravé. De vrais moyens doivent être attribués à l’École Publique pour les réduire. » écrit Gérard Pigois son secrétaire départemental dans un communiqué.

De fait les chiffres sont là. Têtus et si...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici