Retraites agricoles : l’occasion manquée

champs en Mayenne et rounrballers

 

Les agriculteurs attendront encore un peu. La proposition de loi dite Chassaigne, votée à l'unanimité à l'Assemblée Nationale par les députés en février 2017 prévoyait de porter les retraites agricoles de 75 à 85% du Smic pour une carrière complète de chef d'exploitation, au 1er janvier 2018. Le texte devait être adopté le mercredi 7 mars par le Sénat mais le gouvernement en a, au dernier moment, décidé autrement. Réactions en Mayenne.

Par leglob-journal

Géraldine Bannier (LERM 53)
Le montant des retraites agricoles est un sujet bien connu et qui revient à juste titre régulièrement sur le devant de la scène ; de fait, ce montant est sensiblement moins élevé que la pension moyenne des autres retraités, de l’ordre de 40 %, avec une pension nette de 730 euros. Or,...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici