Retraites agricoles : l’occasion manquée

 

Les agriculteurs attendront encore un peu. La proposition de loi dite Chassaigne, votée à l'unanimité à l'Assemblée Nationale par les députés en février 2017 prévoyait de porter les retraites agricoles de 75 à 85% du Smic pour une carrière complète de chef d'exploitation, au 1er janvier 2018. Le texte devait être adopté le mercredi 7 mars par le Sénat mais le gouvernement en a, au dernier moment, décidé autrement. Réactions en Mayenne.

Par leglob-journal

Géraldine Bannier (LERM 53)
Le montant des retraites agricoles est un sujet bien connu et qui revient à juste titre régulièrement sur le devant de la scène ; de fait, ce montant est sensiblement moins élevé que la pension moyenne des autres retraités, de l’ordre de 40 %, avec une pension nette de 730 euros. Or,...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici