RGPP 2

 

Des crayons symptomatiques dans le hall de l'IUFM, l'Institut Universitaire de Formations des Maîtres

Par leglob-journal

Une réalité, l’affaiblissement des services publics. Pas une affabulation ! En Mayenne récemment les services rapprochés du Préfet demandait à l’Inspection d’Académie de lui faire parvenir comme chaque année les noms des bacheliers ayant eu la possibilité d'obtenir une mention « très bien » à l'examen.

 

Histoire, avec l’actualité du baccalauréat, sans doute de les mettre en valeur. Peine perdue, car c’était sans compter sur le principe de « l’arroseur arrosé » et sur la politique mise en place par l’État pour réviser de façon générale les politiques publiques.

Ce qu'il est convenu d’appeler la RGPP n’a pas permis au représentant de l’État e...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici