Rigolo, Rigo l’Art, la culture est dans la Maison Rigolote à Laval

Galerie d’Arts et artothèque. AAA53 (Prononcez ou écrivez 3A53), c’est sous ce raccourci que l’Association pour la promotion de l’Art d’Aujourd’hui en Mayenne est la plus connue. En 2000, la Maison Rigolote à Laval est attribuée par la Ville de Laval à cette asoociation culturelle, et “nous y organisons depuis presque 20 ans maintenant, quatre expositions par an. Ce lieu devient alors l’opportunité pour des artistes de présenter souvent pour la première fois leurs œuvres dans des conditions professionnelles. » explique Noël Denieul. Neuf ans plus tard, la 3A53 vient de fêter ses trente ans au service de la culture en Mayenne sous toutes ses formes.

L’art comme étendard

Par Thomas H.


Le hall de la Maison Rigilote – © AAA53

C’est un endroit « charmant » et à la limite du kitch diraient certains, avec une petite cour intérieure, et un jardin qu’on dirait de curé, s’il n’y avait pas ces couleurs vives sur les murs… Il est suffisamment grand, un coin de nature luxuriante créant un peu d’exotisme en ville. Dépaysement assuré. Lovée au croisement d’un boulevard portant le nom d’un « député mort au champs d’honneur » pendant la Guerre et d’une toute petite rue qui monte vers le Lycée Rousseau, c’est la Maison rigolote. Attention toutefois à ne pas la rater!

Elle est là et selon les souhaits du légataire qui l’avait confiée aux bons soins de la municipalité de Laval, elle est occupée par une association culturelle. Aussi, elle sert depuis presque vingt ans d’écrin à l’Association pour la promotion de l’Art d’Aujourd’hui en Mayenne.

« Fondée en 1989, l’Association 3A53 a pour but de promouvoir l’Art d’Aujourd’hui en Mayenne, explique son président Noël Denieul. Cela se fait par des expositions collectives de ses membres dans tout le département ainsi qu’à l’étranger, en Allemagne, en Espagne, en Pologne, de même qu’en accueillant depuis 2000 dans son lieu d’exposition – La Maison Rigolote – des artistes locaux, et ceci plusieurs fois par an. » Un travail assez peu relayé, « même si la ville et le Département nous soutiennent depuis le début » ajoute Noël Denieul.

Idées et concepts novateurs

L’association regroupe « une centaine d’adhérents. Notre but est de faire reconnaître la création plastique comme un élément de la vie culturelle du département. Nos interventions drainent un public nombreux, fidèle, attentif et curieux. Bon nombre de créatrices et de créateurs travaillant dans le département sont passés au sein de l’association, et la porte reste ouverte à toutes celles et ceux qui désirent participer au voyage.»

C’est dit. L’art comme vecteur d’idées et de concepts culturels novateurs. La porte de l’association AAA53 et celle de la Maison Rigolote s’ouvre sur la culture. D’ailleurs « En 30 ans, près d’une cinquantaine d’artistes est passé par les 3A53 en laissant leur empreinte et en enrichissant la mémoire collective mayennaise. Trois d’entre eux, Bernard Le Minor, Yves-André Le Guen, Jean Chevalier nous ont malheureusement quittés. » raconte le Président actuel.

Au fil des années, des membres ont rejoint 3A53 analyse Noël Denieul « sans être artistes pour autant, afin de mettre à son service leurs compétences et leur enthousiasme. Cette année, dix artistes font partie de l’aventure 3A53 : Monique Calvez, Anne Corre, Stéphane Dardenne, Stéphane Delaunay, Leb, Jean-Yves Lucas, Fabrice Milleville, Jean-Paul Minster, Stéphane Moizan, et Daniel Thirault. »

Un lieu catalyseur

Celui qui préside l’association parle de 3A53 avec passion. « La Maison Rigolote ouvrira ses portes pour l’exposition Arrière(s)-Pays où deux artistes, une plasticienne et une photographe investiront les lieux du 19 octobre au 10 novembre. Leslie Moquin et Elodie Boutry. »

« Ce sont deux artistes contemporaines, travaillant l’une la photographie et l’autre la couleur et la sculpture abstraite ». La Maison Rigolote sera le théâtre d’une installation conjointe dans l’espace d’exposition. « Les deux artistes ont des travaux distincts mais partagent un goût pour les univers pop, chatoyants et colorés. L’exposition invite à une relecture de l’espace transformé par l’image et le volume. » Des ressources poétiques dans un univers du quotidien.

L’art sous toutes ses formes a besoin d’un lieu catalyseur pour faire converger les idées créatrices et s’épanouir. Un espace où ceux qui font et aiment l’Art peuvent se retrouver. Mais aussi de vecteurs pour amplifier. On ne le sait peut-être pas, mais l’AAA53, poursuit Noël Denieul « c’est aussi une artothèque avec presque 400 œuvres originales d’artistes allemands, polonais et bien sûr mayennais en catalogue ; des peintures, des gravures, des aquarelles, des photographies, des sculptures… énumère celui qui sait bien faire la promotion de la Maison Rigolote, cet espace qui ne laisse pas indifférent et pour lequel on tombe forcément amoureux.

« Vous pouvez choisir poursuit-il et réserver l’œuvre qui vous plaît sur notre site – ou plusieurs selon vos envies. Venez nous voir, c’est au 58 ter, rue du Hameau à Laval et en échange de 10-15 € chacune, vous la ou les garderez trois mois chez vous. Et mieux, vous pouvez vous l’offrir ! Mais il faut voir les conditions avec l’artiste. »

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Leglob-journalLogoNew2-2.jpg.
N’hésitez pas à soutenir votre média en ligne : faites un don à l’association leglob-journal

Laisser un commentaire