Rira bien qui rira…Et jusqu’au dernier à Cossé-le-Ribien, le Festival qui fête ses 30 balais

Une salle de spectacle avec des gradins montés et démontés spécialement, d'immenses bâches tendues pour faire séparations, une scène plus que respectable, crêpes et cidre à l’entracte et une ribambelle d'artistes. C'est «Le festival de l'humour à la campagne», ce sont Les Embuscades organisées tous les ans par des amateurs au vrai sens du terme. Dans la petite ville de Cossé-le-Vivien, ceux qui aiment l'humour sous toutes ses formes et ne se prennent plus trop au sérieux malgré l'ampleur du succès du Festival, avaient rebaptisée la ville en «Cossé-le-Ribien». Et c'est sûr, ça rigole bien aux Embuscades.

Par Thomas H.

L'ambiance est très souvent synonyme de gorge déployée. Et ceux qui viennent voir les “rigolos” sur scène, et ils sont nombreux, ne sont pas des tristes non plus. Ils aim...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici