Roche-mort

Par Thomas H.

Une arme, hélas, de destruction massive à venir [photo industrielle]L’amiante de Rochefort, près d’Andouillé en Mayenne, a sévi. D’anciens agriculteurs qui vivaient à proximité de l’usine ont déclenché des cancers des poumons, constatent les médecins généralistes du secteur.

La maladie s'est manifesté 20 à 40 années plus tard, bien après qu'ils aient respiré l’air chargé de particules invisibles d’amiante en suspension.

Ils travaillaient dans leurs champs, sans se douter de rien, ni du danger potentiel.
Pourtant même si l’activité d’exploitation de l’amiante sur le Site de Rochefort a été arrêtée sur place en 1970, ce n’est qu’en 1999 que le site à été déclaré « insalubre avec interdiction d’y habiter et d’y pénétrer ». Laissé au 4 vents et soumis aux intempérie...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici