« C’est l’action des protecteurs de l’environnement qui est mise en cause… »

Intimidation. Vengeance? Roger Godefroy qui a porté plainte, pense au monde agricole. Celui qui a milité pendant 10 ans avec FE-53, la Fédération de l’Environnement en Mayenne, a été l’objet d’un dépôt - non signé - pour l'empêcher de sortir et d'entrer chez lui. Plusieurs tonnes de vieux pneus ont été déversés devant le portail de sa maison à Arquenay. Un acte non revendiqué. Une réponse à son action de défenseur de la nature. Une « intimidation classique d’un milieu qui ne reconnaît que la loi du plus fort » écrit Europe Écologie Les Verts dans un communiqué. "Qu'est-ce que cela veut dire? " s'interroge au delà de l'agression dont il est victime l'ancien co-président de le FE-53.

Grand Entretien avec
Roger Godefroy

Leglob-journal : Qui est visé, selon vous, à travers cet acte ?

Roger Godefroy : A travers cette agression, c’est la Fédération de l’Environnement (FE) qui est bien sûr visée et aussi toutes les associations qui militent pour la protection de l’environnement. C’est un acte courageux, bien évidemment : il est anonyme !

C’est un véritable commando qui s’est mis en place pour déverser en face de mon portail au moins sept-huit, peut-être dix tonnes de pneus usagers d’origine agricole. C’est fait en bordure de route et cela crée un t...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici